L’amour existe

Cette année à Cannes, on a vu une programmation sombre et bouleversante, assez loin somme toute des scandales et du glamour que VSD et autres l’Oréal essayent de nous coller sur le dos. On a des histoire de deuil, des quêtes de sens qui se soldent par un échecs, des chroniques douloureuses… La palme d’or va à 4 mois, 3 semaines et 2 jours un film âpre et dur, tourné en Roumanie, qui était favori depuis sa projection, dont le réalisateur (Cristian Mungiu) a tenu à préciser « qu’il y a six mois, (il n’avait) pas encore l’argent pour le tourner ! » Magique.
Persepolis a attrapé le prix du Jury, c’est bien aussi.
Le festival de Cannes est le festival de cinéma le plus médiatique en France et dans le Monde. Si ce festival était le soixantième et qu’il fait toujours référence, c’est qu’il a su tisser petit à petit un réseau (mélange de marché des films et de cinéphilie) et développer un prestige international. Il faut des années pour cela…
Mais quel est l’événement équivalent dans le domaine des nouveaux médias ? l’E3 à Los Angeles ou bien l’Ars Electronica à Linz ?

Publié le 27 mai 2007 dans Films Vu 1437 fois, 1 fois aujourd'hui

Laissez un commentaire