e-conservateur

« (…) éviter le « clonage » numérique de la collection et le parasitage du matériel par l’immatériel est l’un des enjeux majeurs de la politique éditoriale numérique du musée (…) » (Extrait du programme de la journée professionnelle musée 2.0 au Centre Pompidou, 1er avril 2008).

Après un début laborieux, d’intéressants témoignages, en particulier de Peter Weibel du ZKM, sur l’introduction des technologies web 2.0 dans les musées d’art moderne et contemporain et sur la participation (il dit « démocratisation ») des visiteurs au contenu de l’exposition. Un nouveau terme entendu ici et là : le e-conservateur.

Publié le 2 avril 2008 dans Musée, News Vu 1553 fois, 1 fois aujourd'hui

Laissez un commentaire